• Beautiful Bitch - Christina Lauren

    Résumé : Reprenant là où s'arrêtait Beautiful Bastard, Chloe Mills et Bennett Ryan poursuivent leur relation sulfureuse et loin d'être de tout repos...

    Juste au moment où la carrière de Chloe commence à décoller, Bennett aimerait que les choses ralentissent afin de pouvoir passer ne serait-ce qu'une nuit de folie avec sa copine. Mais après qu'il ait refusé de prendre non pour réponse, Chloe et Bennett se retrouvent soudain avec deux billets d'avion, dans une villa française et une surprenante conversation qui va les mener exactement là où Bennett le voulait : sous la couette.(source : Livraddict)

    160 pages
    Publié aux éditions Hugo & Cie


    Mon avis :

    Et me voilà pour la suite de la saga Beautiful. Je l’ai lue aussi rapidement que le premier tome. En même temps, comme le premier livre, il se lit facilement. Pas grand besoin de réfléchir ni de s’attarder sur des passages. Y’a pas plus clair que ça !

    Après, je préférais personnellement l’histoire de Bennett et Chloé plutôt que celle de Sara et… je ne sais plus son nom. Oui, ça m’a marqué. Ah ! Max ! Disons que la demoiselle m’énerve plus qu’autre chose à fuir une évidence et que le jeune homme change un peu trop soudainement pour que ce soit vraiment… accrocheur, que ça m’emporte à fond. Disons que je trouvais ça plus crédible avec le premier couple.

    Aussi, le côté exhibitionniste n’est pas forcément mon truc, même si c’est décrit d’une manière qui n’est pas forcément déplaisante. La fin est un peu décevante, par contre. On s’y attend, of course, et puis la raison de la « séparation » n’est pas hyper inventive, ni même crédible, au fond. Bref, déçue.

    Quant à Beautiful Bitch, je ne m’en rappelle pas des masses. Donc je ne vais pas m’étendre dessus. Le constat est le même, de toute façon :P Mais j’ai été contente de retrouver mon couple préférée entre les deux (actuels).

    En résumé, c’est une lecture divertissante à nouveau mais qui ne veut pas le premier tome. Aussi, je pense qu’elle serait bien plus agréable en version originale que traduite. J’ai beaucoup de mal avec la VF pour ce genre de lecture, d’ailleurs… ^^ Je crois que je vais faire comme Sam et commander mes prochains livres du genre en VO comme ça je pourrai aussi apprendre le mot cravache en anglais :D

    Ma note : 14/20