• In the after - Demitira Lunetta

    Résumé : Ils entendent le plus léger des bruits de pas…Ils sont plus rapides que le plus dangereux des prédateurs…Et leur traque ne prendra fin qu’à votre dernier souffle !

    Amy est devant sa télévision quand le pire se produit, quand ILS attaquent. New York, Paris, Tokyo… Des créatures sans pitié déferlent, et dévorent les humains. Personne ne sait d’où ils viennent mais une chose est sûre : la population de la planète décroît dramatiquement en quelques jours à peine. À l’abri de la grille électrifiée de sa maison, Amy parvient à leur échapper… mais pour combien de temps ?

    Elle qui a perdu tous les siens parvient tout de même à recueillir Baby, une petite fille qui a miraculeusement survécu aux crocs acérés des nouveaux maîtres du monde. Trois ans qu’elles survivent en autarcie, quand d’autres survivants commencent à se manifester. Elles pensent que leur enfer est terminé… mais il ne fait que commencer ! (source : Livraddict)

    410 pages
    Éditions Lumen

    Mon avis :

    In the after. Au début, on croit que c’est une « simple » histoire d’invasion d’aliens et de l’histoire d’une survivante. Mais petit à petit, on découvre que c’est plus, tellement plus.

    Je vais d’abord vous parler d’Amy, le personnage principal de ce roman. Elle a un caractère fort, elle est débrouillarde, c’est une survivante. Elle sait être pragmatique s’il le faut, elle sait ce qui doit être fait pour assurer sa survie. Elle est capable aussi de s’attacher à quelqu’un jusqu’à être prête à sacrifier sa vie pour lui ou elle. Elle est aussi capable de se rebeller en cas d’injustice, d’agir en cas de danger, de protéger les plus faibles… Bref. Je l’aime. Et c’est extrêmement rare que j’aime un personnage féminin sans concession.

    Comme je vous disais plus haut, au départ je pensais à une histoire d’extra-terrestres et j’ai failli arrêter ma lecture, car la SF et moi, ce n’est pas toujours ça. Mais je suis tellement contente de ne pas avoir cédé à cette première impulsion. Au fur et à mesure de la lecture, plusieurs scénarios se sont formés dans ma tête qui s’éloignaient de cette idée simple d’invasion jusqu’à ce que finalement, la vérité éclate. Une chose très positive de l’apprendre dans ce tome 1 et qui n’enlève rien à l’envie de découvrir le tome 2 qui est désormais dans ma wishlist.

    En résumé, In the after est définitivement ma meilleure lecture de janvier.

     

    Ma note : 19/20