• L'élite - Kiera Cass

    Résumé : La Sélection de 35 candidates s'est réduite comme peau de chagrin, et désormais l'Élite restante n'est plus composée que de 6 prétendantes. L'enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu'elles sont les mieux à même de monter sur le trône d'Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.

    Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d'enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales... Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie... (source : Livraddict)

    308 pages
    Publié chez Robert Laffont (Collection R)

    Mon avis :

    Je n’ai pas fait traine l’Elite trop longtemps dans ma PAL. J’avais vraiment beaucoup aimé la Selection et retrouver America Singer me tentait bien. J’ai donc cédé à la tentation et, à nouveau, j’ai passé un bon moment.

    Bon, toutefois, j’ai préféré le premier tome. Disons que dans celui-ci, notre héroïne jour à merveille le rôle de la girouette, comme je vous le disais dans ma vidéo de réaction à chaud.


    Pour moi, qui suis Team Maxon depuis le premier tome, c’est frustrant et énervant de la voir jouer à « oui, non, peut-être, je ne sais pas » avec les deux jeunes hommes qui l’intéressent. Et après, elle s’étonne que d’autres demoiselles prennent le devant de la compétition. I mean… voilà quoi ! Logique, aussi.

    Bref, on en découvre également plus sur le pays d’Illéa et son histoire. Comment il a été créé. On le découvre en même temps qu’America, via des journaux intimes, assez intéressants. C’est une manière légère et efficace d’en apprendre d’avantage.

    Comme à chaque fois, on assiste à la concurrence entre les demoiselles de l’Elite. Une concurrence qui se fait de plus en plus féroce. Les réelles concurrentes se démarquent tandis que d’autres vont finir par être écartées. Une, notamment, très violemment et de manière plutôt surprenante. J’avoue avoir été choquée, sur le coup !

    Et finalement, on fait un peu plus connaissance avec le roi d’Illéa. Il est si… charmant. Ou pas. Il contraste avec son épouse. Et, bon, je vais le dire, je le déteste. Voilà :P

    En résumé, un deuxième tome bien mené qui donne envie de connaitre la suite. Je me ferai un plaisir de la lire, d’ailleurs. Comme toujours, une couverture magnifique, qui me donne envie d’avoir des aussi jolies robes dans ma penderie (le rêve) ^^

    Ma note : 16/20