• L'héritière - Kiera Cass

    Résumé : Il y a vingt ans, America Singer est entrée dans la sélection et a gagné le cœur du prince Maxon. Maintenant le temps est venu pour la princesse Eadlyn de suivre les traces de ses parents en ayant sa propre sélection. Eadlyn ne s'attend pas à ce que sa sélection soit aussi belle que celle de ses parents. Mais, alors que la compétition commence, elle découvre que trouver son propre bonheur n'est peut-être pas aussi difficile qu'elle le croyait. (source : Livraddict)

    412 pages
    Editions Robert Laffont / Collection R

    Mon avis :

    La Sélection, pour moi, c’est tout un monde. Et retrouver cette ambiance, ça me tentait énormément. Alors quand j’ai eu l’occasion de me procurer le tome 4, je n’ai pas hésité. Et je ne regrette pas.

    On retrouve notre couple vainqueur de la Sélection à peu près 18 ans après la fin du T3. On a une courte description des changements, ce qui me convient parfaitement. Je ne suis pas particulièrement fan des longues descriptions et des cours d’histoire que j’oublie genre 5 minutes plus tard.

    J’ai fait la connaissance de… punaise, je n’arrive pas à retenir son nom *va voir sur la couverture*… Eadlyn, future reine d’Illéa. Et en toute franchise, après une cinquantaine de pages, j’ai failli m’arrêter tellement elle m’exaspérait. Pourrie gâtée, égocentrique au possible, incapable de s’inquiéter de ce que les autres pensent (sauf s’ils se montrent une certaine animosité envers elle) et, évidemment, ne désire pas s’attacher parce « elle est la femme la plus puissante au monde » et donc n’a besoin de personne (en Harley… *oups*). Bref, de quoi m’horripiler.

    Ça ne s’arrange pas vraiment au fil de la lecture et du récit, mais j’ai été emportée par autre chose. Les Sélectionés, évidemment. Et notamment Kile et Henry. Et la manière dont ils échangent avec Eadtruc. En fait, elle est carrément plus supportable quand elle est avec l’un ou l’autre. Ils la rendent meilleure et font ressortir des traits agréables de son caractère (parce que franchement, quand on lit ses pensées, c’est flippant).

    Je ne sais pas pourquoi, je m’étais imaginé que c’était un one shot, mais non, il y a une suite, raaah !

    En tout cas, j’annonce : je suis #TeamKile. Voilà !

    Et il me faut la suite :P

     

    Ma note : 16/20