• La Sélection - Kiera Cass

    Résumé : 35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
    Quand la dystopie rencontre le conte de fées !

    Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne...
    Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d'Illeá, la « Sélection » s'annonce comme l'opportunité de leur vie. L'unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L'unique occasion d'habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l'héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d'office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu'elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles...

    Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu'elle avait échafaudés s'en trouvent bouleversés : l'existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu'elle n'aurait jamais osé imaginer ? (source : Livraddict)

    343 pages
    Publié chez Robert Laffont, collection R

    Mon avis :

    J’avoue, c’est la couverture qui m’a fait craquer en premier. Elle est magnifique, et l’admiratrice de robes de princesse n’a pas pu résister à l’appel. J’avais lu des chroniques différentes au sujet de ce premier roman, certains bons, d’autres moins, mais j’ai voulu me faire mon propre avis sur la question. Et je n’ai pas regretté le moins du monde.

    C’est donc une dystopie (c’est que ça commence à me plaire, ce genre ^^) basée sur un concours, une téléréalité, en quelques mots. Un concours durant lequel des demoiselles se battent pour séduire le prince héritier et donc pour, à terme, obtenir une couronne royale. America Singer est notre héroïne. Elle est issue d’un rang social plutôt moyen, voire bas, et pourtant est choisie pour participer à ce prestigieux concours, étant obligée de laisser derrière elle Aspen (gni…), celui qu’elle voulait épouser.

    Une petite chose au passage, le prénom de l’héroïne, personnellement, je le trouve étrange. Il y en a d’autres, cela dit, qui sont plutôt surprenants et qui sonnent bizarre dans mon oreille, mais bon, pourquoi pas !

    Nous allons donc suivre America ou Ame dans sa nouvelle vie. On va découvrir les grandes différences entre vivre dans la classe moyenne, voire basse, et ensuite dans un château et l’opulence qui y règne. Nous allons assister à la rencontre entre la demoiselle et le prince Maxon (huhu…) et la création d’une relation plutôt intéressante, en fait.

    Ce premier tome sera basé sur ces éléments ainsi que les premières éliminations et la découverte de quelques rivales/amies d’America. On retiendra surtout, dans ce premier tome, Céleste la peste et Marlee, la jolie blonde, amie de notre héroïne.

    Il se terminera sur un joli cliff léger qui annonce l’arrivée au palais d’un personnage que j’aurais préféré ne pas voir revenir… Je n’en dirai pas plus ^_^

    En résumé, une lecture très sympathique, rapide et distrayante. J’ai lu le second tome dont je vous parle rapidement ici, et je lirai la suite, sans aucun doute !

     

    Ma note : 16/20