• Salem - Stephen King

    Résumé : Salem est l’un de mes meilleurs romans, l’un des plus effrayants aussi. Alors, éteignez la télévision, et parlons vampires dans la pénombre, je pense pouvoir vous faire croire en leur existence. » Stephen King, juin 2005.

    Le Maine, 1970. Ben Mears revient à Salem et s’installe à Marsten House, inhabitée depuis la mort tragique de ses propriétaires, vingt-cinq ans auparavant. Mais, très vite, il doit se rendre à l’évidence : il se passe des choses étranges dans cette petite bourgade. Un chien est immolé, un enfant disparaît, et l’horreur s’infiltre, se répand, aussi inéluctable que la nuit qui descend sur Salem.

    En bonus : Deux nouvelles inédites sur le village de Salem. De nombreuses scènes coupées que Stephen King souhaitait faire découvrir à son public. (source 4ème de couverture)

    620 pages
    Publié chez JC Lattès

    Mon avis :

    Comme toujours avant chaque lecture d’un Stephen King, c’est la joie et l’excitation. J’attends toujours beaucoup de cet auteur, qui est mon favori depuis bien des années. J’aime son monde, ses créations, même s’il existe quelques exceptions. Malheureusement, Salem en fait partie. J’ai été extrêmement déçue par ce livre.

    L’ambiance n’est pas celle dont King m’a habituée. C’est long. C’est trop long. Et c’est plat. Je ne suis même pas arrivée à accrocher au héros de l’histoire, même dans les moments les plus « effrayants » ou tristes. Ah, quelle déception !

    L’idée d’une maison terrifiante m’avait pourtant laissé espérer que quelque chose de vraiment terrifiant s’y passerait. Et, au début du livre, j’y ai d’ailleurs vraiment cru ! Mais au fil des pages, tout redescend, à mon grand regret.

    Un bon point toutefois pour la nouvelle couverture et la nouvelle édition qui a été enrichie de nouvelles made in King et de clichés assez sympathiques.

     

    Ma note : 13/20