• The Revolution of Ivy - Amy Engel

    Résumé : Née pour trahir et faite pour tuer... sera-t-elle à la hauteur ?

    J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?

    Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.(source : Livraddict)

    322 pages
    Lumen éditions

    Mon avis :

    J'attendais avec impatience cette suite et fin de l'histoire d'Ivy. J'ai tellement attendu que j'en avais plus ou moins oublié le tome 1 ! Mais au fur et à mesure de la lecture du tome 2, tout est revenu dans ma mémoire de poisson rouge.

    On retrouve immédiatement Ivy dans un état juste... pitoyable. Et elle n'en est qu'au début de son calvaire. Sérieusement, Amy Engel est trop trop trop CRUELLE avec son héroïne. Elle ne l'épargne pas, tant que ça en devient oppressant, vraiment. Je me suis demandée comment Ivy faisait pour survivre aussi longtemps à tout ce qu'on lui infligeait. Au final, on découvre que son instinct de survie est plus développé que ce qu'elle (et nous) croyait.

    Bien sûr, elle ne va pas rester seule. Elle se voit rejointe par deux personnages : Ashley et Caleb. Le courant est bien passé tout de suite avec ces deux-là, notamment avec Caleb qui est un peu taciturne, au début, prudent, méfiant, mais qui se dévoile un peu plus au fur et à mesure du récit.

    Il y a également un élément perturbateur, un antagoniste qu'on a déjà vu dans le tome 1 : Mark Laird. Il ne manquera pas de se faire remarquer dès le début de l'histoire, et ce jusqu'à la fin. Je ne spoilerai pas, mais je peux dire que j'ai été un peu déçue de la manière dont il a été géré, au fond.

    Et évidemment on retrouve Bishop. Aaaaah... Bishop. C'était lui que je voulais revoir. Et je n'ai pas été déçue. Il est comme dans mes souvenirs : PARFAIT. Et bon Dieu, à certains moments, je me dis qu'Ivy ne le mérite pas. Ses réactions à elle sont tellement stupides, quelques fois, que j'ai juste envie de l'achever moi-même. Raaah !

    Bref, il ne s'agit pas juste là de l'histoire d'Ivy qui refait sa vie et est rejointe par Bishop. C'est bien plus que ça, même si jusqu'au 2/3 du livre, on se demande où se trouve la révolution. Mais ce que je peux vous dire, c'est que durant le dernier tiers du roman, tout s'enchaine très rapidement sans pour autant que ce soit "trop vite" ou même trop condensé. Justement, on a envie de savoir ce qui va se passer et on a la réponse rapidement, j'aime ça.

    Quant à la fin, je trouve qu'elle est bien amenée. C'est une bonne fin. On ne termine par la lecture en se posant des questions, ni même frustré. C'est très important à mes yeux.

    En résumé Amy Engel a vraiment créé une histoire passionnante avec des personnages attachants. J'en redemande !

     

    Ma note : 18/20